Tissu Denim – Avantages et Inconvénients

Tissu denim : des caractéristiques que vous ne devinerez jamais

Un marché mondial des tissus en denim devrait croître à un TCAC de 4,4 % au cours de la période de 2021 à 2030. La pandémie a touché plusieurs industries dans le monde. Au cours des trois dernières décennies, le marché du tissu denim est passé d’une petite quantité à une industrie de plusieurs milliards de dollars. Ici, nous allons explorer les avantages et les inconvénients de ce tissu. Nous discuterons également des avantages et des inconvénients de la fabrication de vêtements en tissu denim .

Qu’est-ce qu’un tissu denim ?

tissu denim
tissu denim

Le tissu denim est un incontournable des vêtements américains. Ses fils sont étroitement torsadés et il est souvent traité avec une teinture indigo. La teinture donne aux fils extérieurs du denim une couleur bleue, tandis que l’intérieur reste blanc. Le tissu denim est tissé dans une grande variété de vêtements, des jeans aux robes et même aux t-shirts. Le poids d’un vêtement en jean varie en fonction de l’épaisseur des fils.

Le processus de fabrication du tissu denim commence avec des fils flammés. Les fils sont filés pour produire un tissu extrêmement durable. Lorsqu’ils sont tissés dans un jean, les trames et les chaînes sont entrelacées afin que le tissu ait un bord qui ne s’effiloche pas. Ce tissu est ensuite transformé en vêtements en denim à l’aide d’un métier à navette. Parce que le métier à tisser de navette est un processus à forte intensité de main-d’œuvre, le tissu denim a un tissage plus serré. Les fabricants de jeans traditionnels utilisent du tissu jusqu’au bord de la lisière.

L’origine du tissu denim se situe dans une ville française appelée Nîmes. Le tissu était à l’origine composé de laine et de coton. Impressionné par sa durabilité, il est rapidement devenu un vêtement populaire. Le terme « denim » vient de l’expression française « serge de Nimes », qui signifie « serge de Nimes ». Ces vêtements étaient à l’origine portés par les marins et les pêcheurs indiens, mais finalement le tissu a été popularisé dans le monde entier et est devenu une déclaration de mode. Aujourd’hui, c’est un incontournable de la vie moderne et un favori de millions de personnes à travers le monde.

De quoi est composé le denim ?

De quoi est composé le tissu denim ? Cet article vous expliquera les bases de ce tissu. Le denim traditionnel est fait de coton tissé dans un tissage sergé. Le tissage sergé crée les stries diagonales caractéristiques qui rendent le denim si durable et épais. De nos jours, le denim est généralement fabriqué à partir d’une combinaison de coton et de polyester, ce qui aide à contrôler le rétrécissement. Des fibres extensibles peuvent être incorporées dans certains tissus denim et la quantité d’étirement est généralement comprise entre deux et trois pour cent.

Le denim est un tissu sergé au tissage serré. Le coton est utilisé comme fil de chaîne, tandis que les fils de coton blanc sont utilisés comme fil de trame. Ces deux fils sont étirés sur toute la largeur du tissu, où ils s’entrelacent à des angles de 90 degrés avec le fil de chaîne. Le motif résultant est connu sous le nom de sergé. Le sergé de gauche est plus doux, tandis que le sergé de droite s’étend en diagonale de gauche à droite.

Le tissu denim est disponible dans de nombreux styles et prix. Cependant, le tissu principal est le coton, qui est à la fois abordable et durable. Au cours du processus de fabrication, le denim est lavé pour éliminer l’excès de teinture indigo et le rendre plus souple. Cependant, ce type de denim est souvent appelé denim brut/sec et a une sensation plus rigide que les autres types. Ce type de denim est souvent utilisé dans les vêtements et les accessoires, notamment les jeans et les chemises.

Les avantages d’utiliser du tissu denim

Le denim est un matériau en coton dur qui possède de nombreuses propriétés qui le rendent idéal pour la couture. La couleur traditionnelle du denim est le bleu et les fibres du tissu sont étroitement entrelacées. Cela rend le tissu denim relativement solide et durable, et il est facile à façonner et à étirer. Parce que l’indigo a une faible affinité avec la fibre de coton, ce n’est pas un bon colorant pour le denim. La meilleure solution consiste à teindre le denim avec un produit chimique appelé melaleuca, qui a une plus grande affinité pour la fibre de coton.

Cependant, tous les jeans ne sont pas fabriqués avec ce tissu naturel. Le processus de fabrication des jeans en denim libère une grande quantité de déchets, de gaz à effet de serre et de pollution. On estime que 4 milliards de personnes dans le monde sont touchées par la pénurie d’eau. Le coton est également l’un des tissus les plus polluants, car il nécessite une grande quantité d’eau pour pousser. Pour fabriquer une paire de jeans, un kilogramme de coton est utilisé.

Bien que le denim soit cher, c’est un tissu polyvalent qui peut être utilisé pour de nombreux types de vêtements différents. C’est aussi l’un des tissus naturels les plus abordables, car il coûte à peu près le même prix que les matériaux synthétiques. Cependant, cela peut être coûteux si vous achetez certains types. Le denim biologique brut peut coûter des dizaines de dollars par mètre. Cependant, vous pouvez trouver du coton biologique, qui est produit de manière éthique. Cela vaut la différence de prix si vous voulez faire un effort conscient pour acheter des matériaux respectueux de l’environnement.

Les inconvénients d’utiliser du tissu denim

Le denim est un tissu solide et peu coûteux, mais il n’est pas sans inconvénients. Les fibres sont constituées d’une fibre de coton resserrée, ce qui la rend rigide. Le denim brut a une rigidité caractéristique qui le rend rigide même après un lavage. Les vêtements en denim peuvent être adoucis avec des traitements de lavage spécifiques, mais le denim brut sera toujours rigide. En effet, le denim nécessite une température très élevée pour être ramolli. Selon le tissu, il existe différentes manières de le laver et de le traiter.

Parce que le denim est un tissu lourd, certaines marques choisissent d’utiliser du denim recyclé. Bien que les vêtements en denim soient moins chers que le chambray, ils peuvent être coûteux et ne pas convenir à l’été. Un autre inconvénient est que les vêtements en jean ont tendance à être trop chauds pour être portés en été. Il est donc important de réfléchir à la façon dont vous allez prendre soin de vos vêtements en denim avant de faire un achat. Cependant, il existe des moyens de minimiser ces effets négatifs.

Le recyclage du denim est une option viable pour les personnes soucieuses de l’environnement. Bien que le processus de recyclage du denim soit respectueux de l’environnement, le denim recyclé peut être un peu incohérent. Étant donné que le denim recyclé est relativement nouveau, la qualité du produit peut varier. Néanmoins, il est beaucoup plus écologique que la fibre de verre. L’inconvénient est que le matériau n’est pas aussi stable que la fibre de verre et qu’il est plus coûteux à expédier. Pour ces raisons, le denim est un excellent choix pour l’isolation.

Histoire du tissu denim

L’histoire du tissu denim remonte à la ville française de Nîmes. Là-bas, les tailleurs ont commencé à tisser du coton d’une manière inhabituelle. La trame passe sous deux ou plusieurs fils de chaîne, créant un tissu renforcé. Les fils extérieurs déformés étaient teints en bleu, tandis que le fil intérieur restait blanc. Il en est résulté des jeans en denim et des vestes en denim. Le processus de vieillissement du denim est le résultat de la technique de tissage unique.

Le processus de fabrication du denim a commencé au XVIe siècle en France et en Italie. Un homme du nom de Jean-Gabriel Eynard était chargé de développer le tissu. Les troupes de Masséna venaient de débarquer à Gênes. Le travail d’Eynard comprenait l’équipement des troupes et la conception des premiers jeans bleus. Son design deviendra finalement la base du tissu denim. Cette histoire du tissu denim vous dira comment le jean est né.

Conçus à l’origine pour les ouvriers, les jeans ont été popularisés dans les années 1930 et ont continué à gagner en popularité dans les années 1950. Ils étaient portés par tout le monde, des hommes de premier plan d’ Hollywood aux agriculteurs des petites villes. Au fur et à mesure que leur popularité augmentait, ils devenaient plus acceptables dans toutes les catégories de la société, des étudiants privilégiés aux agriculteurs de la classe ouvrière. Malgré le fait que les jeans aient été portés pour la première fois au milieu du XIXe siècle, les vêtements portent toujours un héritage nettement masculin.

Comment entretenir et nettoyer le tissu denim ?

Laver votre denim est un élément essentiel pour le garder beau et frais. Il est très important d’éviter de trop le laver et de le sécher à l’air libre. Ces deux méthodes peuvent endommager le tissu, donc le laver à l’envers est le meilleur moyen de conserver sa beauté. Le bon détergent et une brosse douce vous aideront à nettoyer correctement le denim. Quelques astuces pour nettoyer le denim incluent éviter la sécheuse, nettoyer les taches et utiliser une brosse à dents.

Évitez de laver le denim brut, car il est sensible aux taches. Pour un nettoyage rapide des taches, utilisez une cuillère ou le bord d’une carte de crédit pour gratter le solide. Ne frottez jamais un solide sur le denim; cela ne fera que le pousser plus profondément dans le tissu. Si vous utilisez un détergent, assurez-vous qu’il est conçu pour le denim et non pour quelque chose avec une forte odeur ou des matériaux abrasifs. N’oubliez pas que le frottement léger peut provoquer un transfert de colorant.

Lors du lavage du denim, essayez de séparer les couleurs afin qu’elles ne se transfèrent pas les unes sur les autres. Le colorant indigo plus foncé peut être transféré sur des couleurs plus claires. Pour éviter le transfert de couleur, vous pouvez également laver le denim à l’eau froide. Une marque comme DL1961 utilise moins de 10 gallons d’eau et crée chaque vêtement en interne. Avec ses styles magnifiquement classiques, c’est le choix parfait pour un usage quotidien.